La roue de l’année

Cet article ainsi que les suivants sont rangés dans la catégorie Wicca car je vais vous partager ce que j’ai appris au fil du temps sur ce sujet à travers ma pratique de la Wicca. Si vous aussi, vous suivez la roue de l’année avec une autre pratique, n’hésitez pas à nous contacter.

La roue de l’année est le nom du cycle annuel des saisons dans la Wicca et différentes religions païennes. C’est une notion du temps très différente de ce que l’on connaît avec le calendrier grégorien. La roue représente un cycle, le temps est circulaire, non linéaire (comme une chronologie classique). C’est donc un recommencement perpétuel contrairement à une ligne qui à un commencement et une fin. Ce rapport au temps nous amène à voir les saisons, la vie et la mort complètement différemment. Personnellement, plus je prends conscience de l’aspect cyclique de la vie, plus je vis mon rapport au temps et à la mort sereinement voyant avant tout une renaissance à chaque fin de cycle.

On retrouve cette notion de cycle dans plusieurs aspects : le cercle du coven, le cycle lunaire, le cycle menstruel, le cycle du soleil, …

Origines et définition

Ces périodes de cycle ont fait l’objet de nombreuses célébrations dans toutes les cultures, à l’époque païenne, romaine, chez les égyptiens, en Asie, en méso amérique … Les astres ont toujours eu un impact dans le cycle des saisons et de notre rapport au temps. Avant l’instauration de la religion chrétienne, les anciens suivaient un rythme naturel inspiré de la vie païenne. La vie était basée sur le cycle des saisons qui rythment la vie agricole et les phases de la lune. Ce rythme naturel apportait à la vie un équilibre. Aujourd’hui de nombreuses personnes reviennent à ce rythme plus naturel de la vie. Les païens, les sorciers et sorcières célèbrent à nouveau la ‘roue de l’année’.

Dans cet article, nous allons nous intéresser essentiellement aux célébrations wiccans inspirées des traditions celtiques et germaniques pré-chrétiennes.

La roue de l’année est composée de 8 sabbats qui sont des fêtes païennes honorant le cycle de la nature et 13 esbats durant les pleines lunes célébrant le cycle lunaire. Elle suit les rythmes de la nature, le cycle solaire et lunaire. Cela permet de se reconnecter aux différentes énergies de son corps, de son environnement, ce que l’on avait oublié au fil du temps. Souvent, la pression de la société et l’obligation du travail fait que par exemple, nous ne profitons pas de l’hiver pour nous recentrer et nous reposer et nous ne profitons pas du printemps pour renaître et nous éveiller.

Les huit sabbats sont divisés en deux catégories : les majeurs et les mineurs. Les majeurs sont des anciennes fêtes celtes qui célébraient les étapes importantes de l’année : Samhain, Imbolc, Beltane et Lugnasadh. Les sabbats mineurs correspondent aux solstices et aux équinoxes : Yule, Ostara, Litha et Mabon.

Cela permet de célébrer les cycles de la vie saisonnière et le temps qui passe et ainsi d’être en osmose avec la Déesse, le Dieu et l’univers dans l’éternel cycle de vie, de mort et de renaissance. C’est une occasion unique d’être en harmonie avec la nature mais plus globalement avec les mystères de l’univers, pour remercier les forces, les divinités et esprits.

Comment les célébrer ?

Chaque sabbat est un moment sacré pour les Wiccans et est accompagné d’une thématique particulière en fonction de sa position dans la roue de l’année. A chaque Sabbat c’est une véritable fête qui est célébrée par les païens, avec rituels et repas de fête. Elle permet de profiter des énergies et au fil du temps de renforcer sa pratique et ses connaissances. Cela prends du temps, plusieurs cycles voire plusieurs vies. Les énergies sont d’autant plus fortes pendant un sabbat qu’à travers le monde des milliers de pratiquants wiccans, païens, célèbrent à l’unisson le même événements. Si les rites diffèrent, l’essence de la fête reste similaire : la force de la nature, le cosmos, le cycle de la vie et de la mort.

Consacrer ses outils, préparer ses rituels, contacter les gardiens des points cardinaux, les Déesses et les Dieux, des ancêtre défunts, sont les actions que vous pouvez entamer lors de ses espaces temps. La seule règle est la conscience de ce que l’on est et ce que l’on demande, ainsi que de l’intention à se mettre en harmonie avec l’univers. Captez les sources d’apprentissage, de partage et d’union aux forces invisibles.

Une série d’articles présenteront dans le détail chaque sabbat et esbat, rituels, activités, correspondances, … Si vous souhaitez partager votre manière de célébrer contactez-nous.

Les Sabbats

YULE : (solstice d’hiver) le 21 décembre. C’est la nuit la plus longue de l’année. Le solstice d’hiver est considéré depuis longtemps comme une période de naissances divines. C’est le moment de célébrer le soleil, c’est pourquoi on allume souvent des feux pendant la nuit, un moment de recueillement jusqu’au levé du soleil.

IMBOLC : Le 02 février. C’est la fête du feu et de la lumière.  Imbolc symbolise le changement et la croissance spirituelle.

OSTARA : (équinoxe de printemps) le 21 mars. Ostara marque le premier jour du printemps. Les jours et les nuits sont égaux et la terre est complètement fertile.

BELTANE : du 30 avril au premier mai. Elle marque la fin de la saison sombre et le début de la saison claire. Beltane, Belteine ou Beltaine est la fête du feu et de la lumière.

LITHA : (solstice d’été) le 21 juin. Les jours sont les plus longs et marquent l’apothéose du cycle solaire. C’est une date favorable pour la pratique de la magie et pour le handfasting (mariage wiccan) avec la personne désirée.

LUGHNASADH : ( appelé aussi Lammas) le 01 août. C’est la fête du pain et de la première récolte.

MABON : (équinoxe d’automne) le 21 septembre. C’est la seconde récolte. Le Dieu perd encore de sa vigueur et la Déesse somnole marquant l’arrivée de l’hiver. C’est le moment idéal pour la méditation et l’introspection.

SAMHAIN : le 31 octobre. C’est la fin de l’année Wicca. Le moment de faire le point, d’accepter la roue qui tourne, le cycle qui prend fin, pour donner naissance à un nouveau !

Les Esbats

Ils correspondent aux phases de la pleine lune et sont associés plus particulièrement à la Déesse bien que le Dieu ne soit pas oublié pendant les rituels. Il est convenu que lors des Esbats, l’énergie magique soit plus présente et propice à la réussite des rituels. On y effectuera donc des rituels appropriés à des besoins fondamentaux ou énergétique, les bains purificateurs, les charges d’énergie pour les outils, les consécrations et initiations, les baptêmes et communion aux élémentaux…

Une série d’articles sera consacré aux esbats : significations, rituels, …

A chaque pleine lune correspond un symbole, une énergie, nous les détaillerons plus tard.

  • Novembre : le Castor
  • Décembre : le Froid
  • Janvier : le Loup
  • Février : la Neige
  • Mars : le Corbeau
  • Avril : la Graine
  • Mai : la Fleur
  • Juin : le Fruit (fraise…)
  • Juillet : l’Orage
  • Août : l’Esturgeon
  • Septembre : la Récolte
  • Octobre : le Chasseur

La roue de l’année permet de se reconnecter aux éléments, aux éléments de la nature, à s’écouter, se comprendre, comprendre les énergies pour que ses rituels aient plus d’impact. Mais rappelez-vous toujours que la meilleure règle est celle qui correspond à vos envies et vos besoins, il n’y a pas de bonne ou mauvaise pratique, alors appropriez-vous ces informations pour créer vos traditions.

2 thoughts on “La roue de l’année

  1. Très chouette introduction générale sur la roue de l’année 😊 j’ai hâte de lire les prochains articles consacrés à chaque Sabbat en particuliers et aux Esbats et de découvrir de nouvelles idées de rituels associés pour m’en inspirer ✨🔮🌙!
    Par contre, il y a un petit couac pour le paragraphe sur Lughnasadh, les symboles : et ( ont générés un smiley triste ^^’

    1. Merci pour ton message ! Il y a déjà 3 articles sur Ostara avec pleins de rituels si tu veux aller voir 🙂 c’est le prochain sabbat du cycle. et merci d’avoir noté cette coquille je vais corriger ça de ce pas. Je te souhaite une belle journée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.