Sabbat Ostara : histoire, symbole, signification 1/3

Qu’est ce que le sabbat ostara, son histoire, ce que l’on célèbre, ce que cela nous apporte, les symboles ?

Pour rédiger cet article, nous nous sommes inspirés de différents ouvrages, de nos formations et expériences.

Dans d’autres articles, nous évoquons les différentes activités et les recettes que l’on peut réaliser ou encore des idées de rituels.

Si vous ne savez pas ce que c’est la roue de l’année et les sabbats qui la composent, je vous invite à aller lire cet article.

Si vous avez envie de partager un récit ou des photos de votre célébration, n’hésitez pas à nous contacter.

Cette fête païenne représente l’arrivée du printemps, un sabbat de feu qui célèbre la victoire sur l’hiver. Les chrétiens se sont appropriés cette fête pour créer Pâques en gardant les symboles de fertilité des païens : oeuf, lapin, poule. Il a lieu entre le 20 et le 21 mars.


Histoire et origines d’Ostara

Le terme Ostara vient de Eostre :

Déesse germanique de la lune et la fertilité. Au niveau de la roue de l’année, ce sabbat correspond à l’équivoque du printemps. Il a donc lieu entre le 20 et le 21 Mars. C’est le moment de l’année où le jour et la nuit ont une durée égale. L’arrivée du printemps est symbolisé par le renouveau de la vie, de la terre. Période de fertilité c’est la saison des amours !

Ostara dans les différentes cultures :

Les Achéménites, dynastie de rois persans, ont célébré la fête No Ruz (nouveau jour) à l’équinoxe de printemps. Cette fête de l’espoir et du renouveau est toujours célébrée chez les persans.

En Iran, on retrouve le festival Chahar Sanbeh Suri. C’est le moment pour eux de purifier leurs espaces de vie, ils sautent par-dessus des feux pour accueillir l’équinoxe durant 13 jours.

Dans l’ancienne ville maya du Mexique Chichen Itza, de nombreuses personnes se rassemblent à l’équinoxe de printemps et d’automne pour observer les ombres crées par le soleil sur les escaliers de la pyramide Kukulkan qui ressemblent à des serpents. Au printemps, le serpent descend la pyramide. Sachant que les Mayas sont des astronomes compétents, des histoires racontent qu’ils auraient construit cette pyramide spécifiquement pour créer cet effet visuel.

Pendant l’époque médiévale en Europe, le lièvre de mars était considéré comme un symbole majeur de la fertilité. 

Chez les romains, on retrouve la légende de Mithras. L’histoire du dieu romain Mithra est semblable à celle de Jésus-Christ et de sa résurrection. Né au solstice d’hiver et ressuscité au printemps, Mithras aida ses disciples à s’élever au royaume de la lumière après la mort. Dans une légende, Mithras, qui était populaire parmi les membres de l’armée romaine, a reçu l’ordre du Soleil de sacrifier un taureau blanc. Il obéit à contrecœur, mais au moment où son couteau entra dans le corps de la créature, un miracle se produisit. Le taureau se transforma en lune, et le manteau de Mithras devint le ciel nocturne. Là où le sang du taureau tombait, des fleurs poussaient, et des tiges de grains germaient de sa queue.

Pour les païens, c’était l’occasion de célébrer la nouvelle saison de récolte.

Chez les saxons, on retrouve la légende d’Eostre. Voici sa légende :

Eostre aime chanter, raconter des histoires, elle aimait beaucoup les enfants qui la suivait partout. Assise dans un jardin avec plusieurs enfants, un oiseau s’est posé sur main. Elle murmura des mots à l’oiseau qui se transforma en lapin, son animal préféré. Si, dans un premier lieu, les enfants étaient joyeux de cette magie, ils comprirent que le lapin était triste et avait peur : il ne pourrait plus jamais chanter ou voler. Ils supplièrent donc Eostre de lui redonner son apparence, mais impossible de retourner en arrière. Elle venait de briser une des règles fondamentales de la Wicca : « si personne n’est lésé, fait ce que tu veux ». Les pouvoirs d’Eostre ont considérablement diminué, elle ne pouvait plus utiliser sa magie jusqu’à la veille du printemps où elle retrouva ses pouvoirs. A cette période, seulement elle pouvait transformer le lapin en oiseau pour un temps limité ce qui lui permettait d’aller couvrir ses oeufs. Pour remercier les enfants de leur bonté, le lapin décida de distribuer ses oeufs aux enfants.

Chez les Wiccan, Ostara fait partit des sabbats mineurs, il marque l’éveil de la nature, symbole de fertilité et de renaissance. On honore également Diane, surtout pour la branche « dianisme ». La plupart des Wiccanes dianiques vénèrent la Grande Déesse seule, considérant qu’Elle est la source de toute vie et que tout est contenu en Elle. Mais on reviendra plus tard sur l’aspect wiccan d’Ostara.

Dans notre monde moderne, chez les athées, on retrouve aussi des traditions : c’est le moment de commencer ses semis, en faisant ça, ils célèbrent le retour de la lumière !

Que célèbre Ostara ?

Chez les païens, les wiccans, c’est un temps de renouveau, de fertilité et de renaissance. On célèbre la nouvelle vie donnée à la nature, le réveil du féminin sacré avec la Déesse Eostre, Mère Nature.

Dès l’aube, on célèbre la nature qui s’éveille, fleurs, insectes, arbres, les couleurs qui changent, les rayons du soleil.

C’est une période de fertilité et d’amour, l’époque des commencements et de l’abondance.

Chez les wiccans, c’est aussi un moment très important qui célèbre l’équilibre entre la lumière et la nuit, sa part sombre et sa part lumineuse, qui invite à un renouveau physique et spirituel.

Symboles et correspondances

A chaque sabbat correspond différents symboles, ils permettent de mieux comprendre ce qu’il exprime, mais également nous aide à créer un autel, à décorer, à célébrer, un créer un rituel ou une prière, à nous aider dans ce qu’il représente pour nous, pour un tirage, … Les voici :

  • Chandelles : vertes, jaunes, rose
  • Couleurs : blanc, vert clair, jaune, mauve, rose
  • Encens : jasmin, sauge, fraise
  • Fleurs : fleurs printanières, tulipe, jacinthe, violette, jonquille, muguet, lilas
  • Plantes : estragon, cornouiller, chèvrefeuille, graine de tournesol, églantier, sureau, reine des près, verveine
  • Arbres : saule, amandier, cerisier
  • Pierres : jaspe rouge, aigue marine, améthyste, topaze, émeraude, aventurine
  • Elément : Air
  • Planètes : Jupiter et Neptune
  • Outils : baguette, feu, chaudron, cloche, tambour, bol chantant, instrument de musique
  • Cartes du tarot: XIII Tempérance, XVII l’étoile, XVIII la lune, XX le jugement, arcane majeur 18
  • Planètes: Jupiter et Neptune
  • Déités : Déméter (déesse grecque de la nature et de la fertilité), Eostre (déesse saxonne de la fertilité), Ostara (déesse germanique), Pan, Pachamama la Déesse Terre Mère des amérindiens, mais aussi Gaïa, Déméter, Perséphone, Artémis, Cybèle, Hécate pour les romains et les Grecs, Isis pour les Égyptiens, Marie Madeleine pour les Chrétiens, Tara pour les Bouddhistes, Ishtar pour les Perses, Astarté, Kuan Yin, Durga pour l’Inde
  • Influence: intuition, savoir ésotérique, lois du karma.

Autel 

Un des moyens de célébrer un sabbat, c’est de lui faire honneur en arborant son autel des éléments qui le représentent.

Vous pouvez le recouvrir d’une nappe marron pour représenter la fertilité de la terre, ou vous pouvez utiliser la couleur verte ou bleu. Décorez le avec des fleurs de saison, des bougies jaunes pour symboliser le soleil, des oeufs (peut être en bois par exemple) pour symboliser le fertilité, vous pouvez aussi mettre des bulbes de fleurs .

Enfin vous pouvez utiliser des pierres et des cristaux cités dans la partie « symboles et correspondances » pour renforcer l’énergie de votre célébration.

Pour symboliser l’équilibre pour ma part, je place une bougie blanche et une bougie noire, cela peut être aussi des symboles de la lune et du soleil ou encore du yin et du yang. Pour le renouveau, la renaissance, vous pouvez placer des pots avec des jeunes pousses.

Que nous apporte Ostara ?

Ostara nous apporte une nouvelle énergie qui traverse la matière. Pour les Wiccan, on est dans un équilibre entre le Dieu et la Déesse. La chaleur et l’énergie du soleil, énergie masculine qui pénètre le Yin Féminin de l’hiver pour apporter une nouvelle force, croissance.

Ostara nous apporte une grande fertilité dans tous les pans de sa vie : projet professionnel, spiritualité, fécondité. C’est aussi un moment de progression, dans sa vie en général et particulièrement sur le plan affectif.

On bénéficie des énergies de la nature, Ostara nous apporte une nouvelle connexion à la nature, aux énergies, à ses guides. C’est une période propice à la re-connexion à la terre.

Comme tout sabbat c’est un bon moment pour pratiquer la divination. Dans le cadre d’Ostara, cela peut nous aider à la prise de décisions pour l’avenir, sur le sur le plan relationnel, amour et famille.

De manière générale, c’est le moment de se défaire des relations toxiques pour une meilleure harmonie ou encore de se reconnecter avec sa famille et ses proches.

Si vous voulez célébrer ostara, je vous invite à découvrir les activités et les recettes de cuisine dans cet article.

Si vous souhaitez célébrer ostara par un rituel, voici un article avec différents exemples.

Et vous comment célébrez-vous Ostara ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.