Lughnasadh : histoire, symboles et correspondances

Les néo-païens célèbrent Lugnasad le 1er août, que l’on peut également écrire Luggnasadh. C’est l’une des quatre célébrations majeures chez les celtes avec Samhain, Imbolc et Beltaine.

Un sabbat fait partie du cycle des saisons, intégré à la roue de l’année païenne, en savoir plus sur la roue de l’année païenne

Histoire

Lugnasad est une célébration de la mythologie celtique irlandaise, qui représente le mois d’août est signifie “assemblée de Lug”.

Lug est le Dieu de la lumière, du savoir et des arts. La légende raconte que le Dieu Lug a créé cette fête en honneur à sa mère, la déesse Tailtiu, morte d’épuisement après avoir transformé les forêts irlandaises en plaines cultivables. Lug représente aussi la terre et le monde souterrain, c’est le dieu des arts et des techniques. J’aime cette divinité car il incarne la complémentarité de la lumière et de l’obscurité.

C’était un moment pour donner, donner de ses récoltes, car pour recevoir il faut aussi savoir donner. Il paraîtrait que cette célébration pouvait durer plusieurs jours avec de grand festin mais aussi des festivités avec des bardes, et des jeux.

Lugnasad était donc pour les Celtes un moment de retrouvaille, de paix et de convivialité, mais aussi une façon de célébrer la communauté. Des coutumes ont perduré, comme le fait de tourner autour des fontaines dans le sens du soleil en exprimant ses voeux de prospérité et de bonne santé. On retrouve la trace de ce rituel dans des écrits du 15ème siècle en Irlande.

C’est une période du cycle ou on ressent petit à petit les jours qui se raccourcissent, l’obscurité va prendre le pas sur la lumière. Avec Lugnasad on récolte mais on pose également les premières graines de l’introspection que l’on fera pendant l’hiver.

Célébration

On célèbre la fertilité de la terre qui a donné, nourricière et généreuse. C’est le moment de la récolte de tout ce que l’on a semé.

On remercie la terre et on sacrifie une partie de la récolte en offrande pour signifier notre reconnaissance.

Pour en savoir plus sur célébration et rituel c’est par ici

Symboliques

Comme déjà dis, c’est le symbole de la paix et de l’amitié, car à une certaine époque c’était le moment des trêves. C’était le moment d’honorer ses dettes.

Lugnasad est donc également un symbole de la terre nourricière et féconde. Il y a je trouve un aspect tellurique dans ce sabbat.

C’est aussi le symbole de l’abondance et de la prospérité, car c’est le moment des récoltes, là où tous les fruits sont à leur fructification. C’est dernière la dernière fête d’abondance du cycle, avec les moissons est une forte symbolique autour du blé.

Le grain de blé est un vrai symbole de transformation, un véritable cycle de vie, de mort et de transformation.

Correspondances

  • Fleurs et plantes : Lavande, Thym, Armoise, Verveine, Basilic, Achillée millefeuille, Marjolaine, Romarin, Menthe, Coriandre, Rose, Marguerite, bruyère, blé
  • Arbres : noisetier et noyer
  • Animaux : Abeilles, Papillons, tous les insectes pollinisateurs, Oiseaux des champs
  • Divinités  : Tailtiu, Talentio, Lugh, Rosmerta, Démeter, Cérès, Odin, Morgay
  • éléments : Feu et Eau
  • outils magiques : Calice et feu (bougie)
  • direction : Sud Ouest
  • temps : fin d’après-midi
  • Bougies : Blanche, verte, jaune
  • Encens : Rose, Jasmin, Lavande, cèdre
  • Minéraux : Jaspe, jade, malachite
  • Offrandes : Céréales, pains.
  • Couleurs : jaune, orange et vert foncé
  • Carte du tarot : la force, acarne majeur 8
    Planète : le Soleil

Pour connaître les activités de ce sabbat rendez-vous ici. Pour découvrir rituels et célébration de ce sabbat c’est par .


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.