Yule : histoire, symboles et correspondances

Yule est une célébration païenne de la roue de l’année, pour en savoir plus sur la roue de l’année et l’ensemble des célébrations, ça se passe ici :

Yule correspond au solstice d’hiver, pour plus de simplicité, de nombreuses traditions comme la wicca, a décidé que ce serait le 21 décembre. Mais sachez que le solstice, lié au soleil, change de date chaque année (à quelques jours près). Par exemple, l’année où j’écris cet article nous sommes en 2019 et le solstice sera le 22 décembre. A vous de choisir ce qui vous convient le mieux !

Le feu du soleil est encore sous terre et se prépare et de naître à nouveau, c’est la nuit la plus longue qui laisse place ensuite à la lumière reprenant petit à petit le pas sur l’obscurité et qui marque un nouveau cycle.

Les énergies : modération et tempérance, Joie et renaissance, Fin de cycle et Nouveau départ, Transformation

Histoire

Pour mieux comprendre cette célébration, je vous invite à découvrir les traditions d’hier et d’aujourd’hui.

En Scandinavie

Je vais vous parler un peu de ce qui se passe dans les pays du Nord de l’Europe, en Suède particulièrement, là où je vis. On appel le solstice Jul et cela se prononce Yule, c’est l’appellation qui a été gardé, pour dire donc joyeux Noël ici on dit “God Jul”. On célèbre le retour du soleil dans ces contrées depuis des millénaires. Pour vivre près du cercle polaire je peux vous dire que je comprends, l’obscurité est si présente, prégnante, imposante, que de savoir que le soleil revient petit à petit, minute par minute, est une vraie réjouissance. Il faut savoir que l’arbre que l’on décore, la bûche de Noël, sont des traditions qui viennent de Scandinavie !

C’est une fête très importante ici, on célébrait le solstice pendant 12 jours.

Chez les Celtes

C’est la période où les druides ramassent le gui, c’est aussi une période où l’on faisait des sacrifices pour le retour du soleil.

En Ecosse on célèbre Beira, reine de l’hiver. C’est une déesse triple qui a une forte présence entre Samhain et Beltane. C’est elle qui apporte les tempêtes. Dans le folklore on retrouve également Holly King ou l’homme vert qui représente le houx qui est combattu par le chêne, symbole de lumière, en cette période de l’année.

Chez les Romains

On célèbre les saturnales, en l’honneur de Saturne. on avait pour habitude de faire des cadeaux en guise de sacrifices. On s’offrait communément des outils, vêtements, nourriture. Il existait aussi cette tradition de décorer les arbres.

Cette période de sacrifice dans de nombreuses cultures est aussi lié au fait que cette période de froid était souvent une période de famine, surtout en Europe du Nord. c’est pourquoi, pour ne pas avoir à nourrir le bétail, il était abattu.

Autres Traditions :

En Egypte on célèbre le retour du Dieu Soleil : Râ

En néo-paganisme avec la tradition wicca, on reprend souvent la légende celte : c’est le moment de l’année où le roi chêne reprend le pas sur le roi houx. Souvent sont réalisés des reconstitutions de cette bataille.

Aujourd’hui

Encore aujourd’hui partout dans le monde il y a des fêtes de lumière !

Pour ce qui est des fêtes chrétiennes, avec aujourd’hui Noël par exemple, ils ont repris des codes, symboles et traditions païennes pour pouvoir convertir plus facilement les païens attachés à leurs fêtes. C’est pourquoi on retrouve beaucoup de correspondances !

Légende

Une légende que j’aime beaucoup, raconte pourquoi les sapins, les pins et le houx restent verts alors que tout les autres arbres n’ont plus de feuilles. Le soleil avait prévenu la forêt qu’il partait pour un temps mais qu’il reviendrait vite, qu’il ne fallait pas s’inquiéter. Mais quand le froid et le gel sont apparus, tout les arbres ont été pris de désespoir et de tristesse et ont laissé tombé leurs feuilles. Mais au dessus de la colline, le pin, le sapin et le houx pouvaient encore voir le soleil, même si il était loin. Le soleil a donc décidé de récompenser la foi de ses trois arbres en leur laissant leurs aiguilles et feuilles vertes toute l’année. Mais pour les autres, à chaque automne ils perdront leurs feuilles.

Peu importe la tradition, le solstice était une fête de joie, de danse et de chant !

Symboles

Yule marque la naissance de nombreuses divinités, symbole de cette fête : Dionysos, Attis et Odin, mais aussi le roi Chêne.

Bûche de yule

C’est un symbole important de cette célébration. Si on la connaît aujourd’hui en gâteau dans notre assiette, il s’agissait d’une bûche que l’on allumée pendant toute la nuit durant. Les restes du feu étaient conservé pour allumer la bûche de l’année suivante. Elle symbolise le retour de la lumière ! La bûche devait provenir du lieu où l’on habite. Elle est brûlée la veille du solstice.

Avant de la brûler on la décore de feuillage de saison, on peut aussi l’arroser de cidre, de bière ou encore y mettre de la farine. Elle peut aussi être béni et nettoyer avant de la brûler.

Dans certaines traditions la bûche devait brûler pendant 12 jours. D’autres ramasse la bûche pendant Beltane ou Mabon et la laisse sécher jusqu’à Yule. Certains y gravent des symboles protecteurs, ou encore y place des papiers avec des voeux écris dessus.

Aujourd’hui on peut s’en servir comme centre de table, on la creuse et on y place des bougies, des branchages, rubans, …

Selon le bois que l’on choisi cela peut également avoir du sens. Par exemple le bouleau pour la renaissance, le chêne pour la guérison, le sapin pour l’abondance.

Le fait de brûler une bûche permettait de représenter le retour du soleil, de la lumière.

Sachez que la bûche dans nos assiettes n’apparaît que dans les années 1930 !

L’arbre de Yule

Crédit @mysticsmoons

Et oui, même le sapin de Noël tient ses origines de tradition païenne !

La tradition pour Yule était de choisir un arbre majestueux dans la forêt et de le décorer de fruits, blé pour symboliser le soleil et d’une étoile en paille en haut de l’arbre pour l’étoile polaire. On pouvait également y accrocher des voeux. Pour ma part j’y place des graines pour les oiseaux !

Il symbolise la vie, le renouveau.

Le sapin comme on le connaît se généralise que depuis 1920 !

Correspondances

  • Couleurs : rouge, vert, blanc
  • Plantes : houx, pin, lierre, gui, bouleau, chaîne, oliban, écorces d’orange et citron, rose de noël
  • Elément : feu ou terre
  • Pierre : oeil de tigre, rubis, grenat, howlite
  • Planète : Jupiter, Soleil
  • Arcane du Tarot : la Tempérance
  • Divinités : Attis, Dionysos, Saturne, Roi Chêne, Frey, Odin, Freyja, Skadi, Lucina, Râ, Hécate
  • Aliment : noix, noisettes, orange, vin, cidre, fenouil, châtaigne, canelle
  • Outil : cloche, grelot

Si tu as besoin d’être accompagné : https://mysticsmoons.com/product-category/accompagnement/

Si tu souhaites une création personnalisée : https://mysticsmoons.com/product/creation-personnalisees-attrape-reve-kits-outils/

Pour recevoir la box mensuelle : https://en.tipeee.com/mystics-moons

3 thoughts on “Yule : histoire, symboles et correspondances

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.