Introduction à la Wicca

La wicca, selon « Study of American Religion » est la religion qui connaît la plus forte croissance aux Etats-Unis, alors vous en avez sûrement déjà entendu parler !

Nous n’avons pas la prétention de pouvoir faire une introduction générale de la Wicca, mais plus de vous offrir des pistes pour vous familiariser et vous lancer par la suite à la découverte de la Wicca.

Il s’agit d’une religion païenne, composée de différentes branches. C’est une tradition païenne centrée sur la terre et la nature.

Origines de la Wicca

La Wicca moderne, en tant que religion néo-païenne a été popularisé par Gerald Gardner dans les années 1950. Les origines de ses écrits (à savoir qui serait puisé de pratique wiccane secrète), ne sont pas approuvées, mais reste que de nombreuses pratiques d’aujourd’hui s’en inspire. Si, c’est la branche de Gerald Gardner : wicca gardenerienne, est sûrement la plus connue, il en existe beaucoup d’autres avec d’autres approches et traditions.

S’il s’agit d’une religion nouvelle, dite néo-païenne, il n’en reste pas moins qu’elle s’inspire de l’ancienne religion, des connaissances ésotériques anciennes, des rites et traditions pré-chrétiennes.

L’évolution de la Wicca

La Wicca a d’abord commencé en cercles fermés, avec les coven, et il était nécessaire de passer une initiation dirigée par un prêtre ou une prêtresse, une renaissance symbolique (que l’on retrouve aussi en chamanisme) pour se consacrer aux dieux et à sa tradition. Dans certaines branches de la Wicca, il y a aussi des grades et une hiérarchie entre les membres.

La question de la tradition et de l’initiation

Avec le temps de nouvelles traditions ont vu le jour, comme la wicca éclectique qui a permis une pratique solitaire avec un rituel d’auto-initiation. En effet, la wicca est une religion initiatique, c’est à la base une pratique fermée, du mystère. C’est à dire que normalement, si vous n’êtes pas dans un coven wiccan, vous n’avez pas accès au savoir de la wicca et vous ne pouvez pas être initié. Certain.e.s sont resté.e.s sur cette vision des choses et ne reconnaissent pas les “auto-initiés”. Du fait que ce soit une pratique du mystère, secrète, ce que l’on peut lire dans les livres sur la wicca, comme ceux de Buckland, ou Théa Sabin par exemple, ne sont que des aspects de la Wicca qu’ils ont bien voulu dévoilé au grand public.

Pour ma part, je n’ai pas été initiée dans un coven, j’ai tenté quelques approches en Ecosse (étant à 30% originaire de là bas !), mais il est clairement difficile de se rapprocher de certains coven. Pour autant, je ne me sens pas moins wiccane, j’ai fait mon rituel d’initiation, je me suis présentée à certaines divinités et depuis je tente chaque jour d’être au plus proche de cette pratique. Pour éviter de longs débats avec des personnes plus sectaires sur le sujet, je ne dis pas que je suis wiccane, mais que je pratique la wicca.

Ce qui peut définir la Wicca

La wicca est une tradition qui reconnaît la capacité de chaque individu à expérimenter le divin, de manière singulière et personnelle. Chaque expérience est aussi valable et sacrée que les autres.

La loi principale étant : si personne n’est lésé, fais ce que tu veux

La wicca est une religion qui laisse à chacun la liberté individuelle mais aussi la responsabilité personnelle avec une règle importante : la règle du triple retour. Tu recevras trois fois ce que tu donnes, que ce soit du bon ou du mauvais et dans cette vie là, pas dans une autre !

Une cérémonie wiccane peut inclure : chants, danses, récits, rituels, offrandes, prières, méditations, oeuvres de magie, divinations, partages de nourriture et de boisson

Croyances et rites communs

 On pourra retrouver autant de règles que de courants divers dans la manière de vivre la Wicca, mais il y a des fondamentaux !

Ils utilisent la magie  : l’exploitation et la réorientation de l’énergie naturelle pour apporter des changements dans le monde.

Suivant les traditions, on retrouve également des outils spécifiques (athamé, baguette, bougies, …), des langages spécifiques (alphabet feri par exemple).

  • Cercles
  • Souvent croyance vie après la mort
  • Interaction avec les différents monde
  • Utilisation de divination, tarot, astrologie
  • Communication autres mondes

La Wicca est une démarche personnelle mais qui se base sur des enseignements connus et largement partagés par les wiccans   :

  • la volonté de se rapprocher de la nature et des autres
  • Pratique rituelle magique pour aider les autres, la nature, soi-même

Nous pourrions ajouter également, que la majorité des mouvements Wiccans croient en la règle du triple retour. Ce que tu feras en bien ou en mal te reviendra par trois fois.

Ce que ne reconnaît pas la wicca :

  • Elle ne reconnaît aucune autorité centrale.  
  • Elle n’a pas d’Écritures ou de dogmes faisant autorité.  
  • Aucune voix ne parle pour tous les wiccans

Les célébrations que l’on retrouve le plus en wicca :

  • Sabbats
  • Esbats
  • Wiccanings (initiation)
  • Handfastings (mariages)
  • Passage à Summerland (funérailles)
  • Rituels spéciaux pour des événements ou des besoins spécifiques

Les wiccans célèbrent les huit fêtes de la roue de l’année pour s’adapter aux cycles de la nature et aux rythmes de l’univers. 

Modèles de pratique existants :

  • Solitaire 
  • Cercle des Solitaires 
  • L’alliance 
  • Église 
  • Organismes de réseautage 

Ce que n’est pas la Wicca :

  • La Wicca n’est PAS un culte du diable.
  • Les Wiccans ne croient pas au Diable.  C’est un concept chrétien qui n’est pas partagé par les Wiccans.
  • La Wicca n’est PAS nuisible.
  • La Wicca n’est PAS évangélique.

Il existe de nombreuses formes de religion wiccane :

  • héréditaire / Tradition familiale,
  • chamanique, 
  • gardneriene,
  • alexandrine,
  • celtique, 
  • traditionaliste britannique, 
  • dianique,
  • fée, 
  • pictish,
  • artisanat circulaire et éclectique 

Et il en existe bien d’autres !

Le divin dans la Wicca

La religion Wicca, comme d’autres religions païennes, voit le Divin comme étant partout et en tout. Ils peuvent aussi être animiste, c’est à dire que tout à une âme, l’esprit Divin est en chaque être vivant : humains, végétaux, animaux, mais aussi toute matière vivante comme l’eau, la terre, …

Les Wiccans honorent une unité divine mais sous formes de multiples dieux et déesses. Ils célèbrent également la nature, avec les points cardinaux associés aux quatre éléments et l’Esprit.

Dans de nombreuses traditions wiccanes, les croyances se font principalement autour de deux divinités : La Déesse (souvent nommée déesse de la fertilité) et le Dieu (souvent représenté comme étant le dieu cornu).

Si les croyances varient en fonction des traditions, cultures et branches de la wicca, on retrouve une certaine unité sur les points suivants :

  • Le principe de la polarité féminine et masculine à travers la déesse et le dieu.
  • Un respect de la nature et une magie qui s’harmonise avec celle-ci.
  • La croyance aux éléments et à leurs pouvoirs et influences que cela soit dans la vie de tous les jours ou lors d’un rituel.
  • La croyance dans le principe de la réincarnation, symbolisé par le cycle de la vie lors des sabbats (entre autres).

Par quoi commencer pour découvrir la wicca ?

  • Lecture : mon meilleur conseil, lire ! Lire les livres fondateurs de Gardner, Cuningham, Buckland, Théa Sabin et bien d’autres pour commencer. Je vous ferais sûrement une liste de ce que j’ai pu lire, mais il y en a tellement …
  • Rencontrer : aller à la rencontre d’autres personnes qui pratiquent. Grâce à internet, cela facilite les échanges mais n’oubliez pas aussi les rencontres “réelles”, pour échanger, pratiquer.
  • Choisir : commencez à faire des choix, sur ce qui vous parle, ce qui ne vous parle pas, ce qui fait sens pour vous, comment vous souhaitez pratiquer.
  • Enseignement : recevez des enseignements, par des lectures mais si vous pouvez également des formations en autodidactes, en coven, ou dans des retraites organisées.
  • Pratiquer : il n’y a pas le choix, il faut pratiquer, toujours pratiquer, se faire confiance, et avancer au delà de la théorie. La Wicca est une religion vivante, si la théorie vous permettra de vous guider, vous ne pourrez pas vous considérer wiccan.e tant que vous ne pratiquerez pas ! Je ferais sûrement un article sur le sujet, pour vous expliquer par quoi j’ai commencé. Quelque chose qui me paraissait simple pour moi était par exemple, célébrer sabbat et esbat, créer un autel pour remercier, prier, faire des offrandes. J’ai pratiqué des rituels bien plus tard !
  • Se tromper : oui, vous allez vous tromper, vous allez faire des erreurs. Si parfois dans cette communauté il y a des personnes qui vous le feront remarquer comme étant quelque chose de négatif, je vous l’assure, j’en suis persuadé, c’est au contraire positif ! A une seule condition : apprendre de ses erreurs, c’est comme ça que vous avancerez.
  • Toujours apprendre : vous apprendrez toujours, je ne connais pas un expert en Wicca et si vous rencontrez quelqu’un qui se dit expert méfiez-vous ! C’est une religion vivante qui évolue avec le temps, les pratiques et les pratiquants, vous apprendrez chaque jour.
  • Respecter le sacré et le divin : la Wicca est une religion païenne. Il y a un regain d’intérêt pour la Wicca et c’est tant mieux, à condition que ce soit traité avec respect. Ce n’est pas du développement personnel, ce n’est pas une méthode à la mode pour aller mieux, c’est une religion, vous vous dédiez à la Wicca, vous faites appel à des forces, au divin, vous ne pouvez pas traiter ça à la légère !

Cet article marque le début d’une longue liste d’autres articles, pour vous faire découvrir la Wicca, alors rendez-vous pour la suite !

6 thoughts on “Introduction à la Wicca

  1. A la lecture de cet article, je me demande quelle est la différence entre la wicca et le witchcraft. La wicca n’est-elle pas une branche du witchcraft au même titre que d’autres pratiques païennes ?

    1. Merci pour ce message, dans cet article on explique qu’avec le néo paganisme il y a eu une différenciation entre wicca et witchraft, la sorcellerie aujourd’hui n’est pas forcément une pratique païenne elle peut être détachée des croyances païennes, contrairement à la wicca qui est une religion païenne mais qui ne s’appuie pas forcément sur la pratique de la sorcellerie. Nous avons un article consacré à l’introduction à la wicca si ça peut aider. Après la sorcellerie et le paganisme sont souvent liés, mais pas forcément la sorcellerie et la wicca qui est une branche particulière du paganisme. De plus la wicca est une religion du mystère et initiatique contrairement à la sorcellerie. Enfin, je dirais que ce qui compte c’est de créer sa pratique qui fait sens pour soit, peu importe le nom qu’on lui donne 🙂

  2. Coucou,

    Alors je suis en pleine lecture du guide de sorcellerie selon Buckland, et ce que j’y ai lu c’est que même seule, tu n’es pas moins wiccane que ceux initiés en coven. Si même lui qui était lié a Gardner l’affirme, c’est bien que ça doit être vrai non ?
    Car dans ce cas, qui a initié le premier wiccan ?

    1. Hello, je partage ton ressenti, et j’adore Buckland 🙂 ce n’est pas le point de vue et l’avis de tous, c’est pourquoi j’ai pris des pincettes en écrivant cet article, je pense que ce qui importe c’est que cela fasse sens pour la personne de se considérer “wiccan.e”, de suivre son chemin initiatique, en coven ou en auto-initation. Après il est certain que seul ce n’est pas la même démarche que dans un coven, je ne pense pas qu’il y ai une seule vérité, qu’il y a d’un côté ceux qui ont raison ou tord. On a chacun sa vérité et je pense que ce qui compte c’est de la connaître et de la suivre 🙂
      Bonne lecture (ce livre a été un vrai pilier dans ma pratique !)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.