Catégories

Les derniers articles

Charme ancêtres

Je vous propose un rituel simple pour honorer vos ancêtres. Le culte aux...

Soleil & abondance

Correspondant à l'intersaison été-automne, le sabbat de Lughnasadh (ou Lammas)...

Protéger grimoires et carnets magiques

par | Oct 7, 2022 | Rituels & Magie | 0 commentaires

Je vous propose dans cet article de quoi vous aider à protéger vos carnets magiques (grimoire, carnet de pratique, de prière, de rituels, de rêves, ….). Vous avez peut être déjà pleins de carnets, ou vous vous préparé à vous lancer dans cette aventure magique, mais vous n’avez peut être pas pensé à les protéger ? On va aller voir ensemble pourquoi et comment faire en sorte que votre pouvoir soit à l’abri !

Il s’agit d’un article de synthèse, qui te permet une première approche du sujet, la magie est un procédé complexe qui s’apprend par la lecture, des initiations, de l’expérience, du temps et de la patience. Je propose ici une approche gratuite et synthétique pour découvrir. Si tu as envie d’aller plus loin avec moi, je propose des cours, programmes, retraites, …

Pour avoir un carnet magique, grimoire, … ?

C’est pour moi un point de départ essentiel, car à travers les carnets on note nos expériences, nos erreurs, nos apprentissages, nos sagesses, nos rituels, notre philosophie, C’est une partie de nous que l’on délivre. C’est un outil magique puissant et si vous ne deviez en garder qu’un, pour moi c’est celui-ci.

C’est grâce à cette organisation et ces prises de notes que vous pourrez créer vos piliers, nourrir votre pratique, apprendre, évoluer, explorer, donner du sens et de la puissance.

En fonction de ta pratique et de ce qui a de l’importance pour toi tu peux avoir plusieurs types de carnets. Pour ma part, je pratique peu la divination au quotidien alors je n’ai pas de carnet de tirages spécifiques, mais peut-être que toi si ! J’ai par contre un herbier pour explorer les plantes de mon environnement, mais si tu ne travailles pas avec, alors tu peux zapper celui-ci. Tu l’auras compris il faudra adapter en fonction de tes besoins.

Tu peux avoir un carnet de pratique, où tu y notes au quotidien ce que tu vis et expérimente et un grimoire pour y conserver et magie, ce qui est construit et que tu peux perpétuer dans le temps.

Il existe pleins de sorte d’organisation et de type d’ouvrage de magie, en fonction des besoins, usages, mais aussi en fonction des cultes et traditions.

Pourquoi protéger ses carnets magiques ?

Dans tes carnets de pratiques tu y mets toute ton expérience magique avec vulnérabilité et authenticité. Dans un grimoire tu y conservera toute ta sagesse et on expérience. Dans les deux cas tu l’auras compris c’est extrêmement précieux. Alors tu n’as pas envie que cela se retrouve dans toute les mains, que cela puisse être compromis peut importe la raison. Il y a l’idée, sans parler d’attaque ou autre, que c’est un outil sacré et la protection peut aider à ce qu’il le reste.

Il peut s’agir juste d’un cahier qui contient des réflexions et pratiques magiques, ou d’un carnet, livre qui en plus de contenir de la magie, est en lui-même magique ! C’est à dire qu’il a été consacré avec une fonction magique : protection de son contenu, renfort des sorts, inspirations pour l’écriture, … Dans les deux cas il peut être intéressant de le protéger.

Sans entrer dans une paranoïa, il s’agit juste de considérer ce qui est précieux et le protéger pour que cela le reste.

Est-il indispensable de le protéger ? Non, cela dépend de ton contexte, de ton approche, de tes besoins. En rappelant qu’aucune protection est infaillible !

Comment protéger ses carnets magiques ?

La protection est un vaste sujet en magie, il y a pleins de questions à se poser : pourquoi je me protège ? de quoi je me protège ? Ici on va aller directement à la solution, mais pensez à explorer ces questions.

Pour un carnet magique, un grimoire. il peut être intéressant de créer une signature personnelle, que seul vous connaissez, pour créer un lien particulier avec le livre.

On dédiera une des premières pages au sort de protection, en y incluant l’intention, la signature. Vous pouvez aussi y ajouter un élément corporel pour le relier intimement à vous, comme des cheveux.

Vous pouvez aussi y glisser ou coller des plantes de protections qui seront activer pour votre livre, comme des aiguilles de sapins, du laurier, de l’ortie ou encore de la fougère.

Vous pouvez aussi dessiner un symbole de protection sur les premières pages, soi un sigil ou une rune composée. Le sigil est une forme graphique qui peut se créer avec plusieurs méthodes comme les roues sigillaires à partir d’une intention. Pour la rune composée on utilisera plusieurs runes de l’ancien futhark qui portent l’intention et on les fusionnera en une. Les runes de protections peuvent être : tiwaz, ingwaz, naudhiz, elhaz

Vous pouvez aussi travailler sur la couverture directement en traçant les symboles au doigt, avec un outil magique tel que la baguette, ou si c’est une couverture qui le permet vous pouvez la oindre d’une huile de protection. Il peut s’agir d’une huile bénit pour la protection ou encore charger de plantes et/ou cristaux de protection.

Ce n’est pas évident à tenir sur le long terme mais il est aussi possible de codifier vos écrits en écrivant avec votre propre alphabet, des codes, ou encore un alphabet peu connu.

J’espère que ces quelques exemples pourront vous aider à conserver l’aspect sacré de vos carnets en les protégeant.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les derniers articles

Charme ancêtres

Je vous propose un rituel simple pour honorer vos ancêtres. Le culte aux...

Soleil & abondance

Correspondant à l'intersaison été-automne, le sabbat de Lughnasadh (ou Lammas)...