Capture d’écran 2020-03-03 à 08.28.45

Ce rituel est inspiré de la tradition du paganisme Nordique. Je m’inspire en partie du livre l’Asatru que vous pouvez retrouver aux Éditions Danaé. Je m’inspire d’autres pratiques et traditions d’Islande, de Suède et Norvège.

Le livre présente une branche du paganisme nordique. L’auteure nous donne l’occasion de découvrir cette religion, à travers la mythologies et certaines coutumes.

Vous pouvez le retrouver ici

Pourquoi le rituel du marteau ?

Il s’appelle ainsi parce que l’on utilise le symbole du Mjöllnir, le marteau de Thor.

Ce rituel peut répondre à plusieurs intentions :

  • C’est une magie protectrice, qui fait appel à un symbole de protection
  • Au delà du rituel présenté aujourd’hui, on dessine ce symbole pour se protéger (en faisant un T inversé, la barre horizontal en bas)
  • Mais on l’utilise aussi pour bénir, bénir les unions mais aussi un rituel, un lieu.
  • C’est devenu un égrégore !

Pour rappel Thor est le fils d’Odin, on le connaît surtout comme Dieu de la foudre, de la force et des artisans (mais il a bien d’autres caractéristiques)

Les outils nécessaires :

Pour faire ce rituel on peut utiliser un marteau physique, matériel, mais la plupart du temps on trace le symbole du T inversé avec un doigt, ou une épée, ou une baguette l On utilise toujours sa main de force pour tracer le T

Corne à boire pour la libation (que vous pouvez remplacer par un bol ou un calice). Il vous faudra donc une boisson, la plus part du temps est utilisé de la bière ou de l’hydromel, vous pouvez aussi choisir une boisson non alcoolisée.

Je vais vous proposer une version accessible et simple. Mais sachez que l’on peut aussi utiliser un cor pour sonner les différentes étapes du rituel, s’accompagner d’encens, …

Une dernière précision : on fait souvent des poèmes, des vers pour s’adresser aux divinités, on parle aussi de leurs caractéristiques, une bonne connaissance de la mythologie nordique est importante.

Le rituel :

Le rituel que je vous partage ici est composé d’un Vé, qui est l’action de consacrer un lieu par le cercle, et d’un blót qui est un sacrifice au Dieu. Je vous présente ici un cadre, adaptez les phrases dites en fonction de l’intention du rituel et de vos croyances

Le Vé

Dans nos traditions celtes, françaises, le plus souvent on commence face à l’Est et le rituel se déroule face à l’Est.

Ici on part du Nord et le déroulement se passe face au Nord.

Face au Nord, saluer :

Salut à nos ancêtres bienveillants

Salut aux gardiens de ces lieux

Salut à nos alliés et amis

Salut à nos dieux tout puissants

Création du cercle nordique : on commence par le Nord et on visualise les runes en commençant par Fehu, on va dans le sens du soleil et on termine en rejoignant le Nord avec Odal. On peut aussi les tracer les runes avec son doigt, ou une épée (ou encore une baguette).

On revient au centre du cercle et on prend la position de la croix, bras à l’horizontal, le corps droit à la vertical. On visualise le cercle autour de nous, les runes tout autour de nous : l’axe horizontal. On visualise ensuite un axe vertical qui nous relie au cieux et à la terre.

Face au Nord, activer la protection du cercle, du lieu, en faisant le signe du marteau (ou en soulevant le marteau) au dessus du cercle et en exprimant l’intention à voix haute :

Par la force de Thor.

Protège cet endroit,

Garde nous à l’abri

Marteau du Nord consacre et protège ce lieu

Se protéger soi, et activer sa force :

Le poing serré face au front, on le descend jusqu’à la poitrine pour créer la première barre du T inversé, ensuite on pivote le point et on trace la barre du bas de la droite vers la gauche.

Le blót

Une fois le vé créé on peut passer au moment du sacrifice pour les Dieux. Ici il s’agit d’une libation.

On remplit la corne avec la boisson qui sert au sacrifice.

On la soulève au dessus de sa tête pour la présenter au Dieu

On fait ensuite le signe du marteau au dessus pour la bénir, en disant :

J’appelle la bénédiction du Mjöllnir,

béni cette boisson,

Qu’elle devienne sacrifice et offrande

Une fois béni on peut commencer à saluer les différentes divinités (suivant notre intention, suivant nos demandes)

  • On lève la corne vers le ciel en disant :
  • Santé à toi Thor
  • On verse de l’offrande sur le sol
  • Santé à toi Thor
  • On boit une gorgée

On peut le faire plusieurs fois pour le même dieu, ou pour d’autres divinités :

  • Lever
  • Santé à toi Odin
  • verser
  • Santé à toi Odin
  • boire
  • ect

On peut dire aussi Skoll (pour santé)

Clôture du rituel

On remercie et on indique que l’on va revenir bientôt.

Par exemple :

Merci à toi Thor, fils d’Odin, détenteur du Mjöllnir, de nous prêter ta force et d’utiliser ta puissance pour nous protéger.

Défaire le cercle

Vider le reste de la corne si besoin au pieds d’un arbre

Le rituel est terminé

          

Commentaires(7)

    • poco

    • 5 mois ago

    Super rituel ! Merci

      • Eclair

      • 5 mois ago

      merci beaucoup 🙂

    • Eikthyrnir Odinson

    • 3 mois ago

    Super sympas, je vais l’adapté a mes pratiques. Merci beaucoup.

      • Eclair

      • 2 mois ago

      avec plaisir 🙂

    • Eikthyrnir Odinson

    • 2 mois ago

    Super sympas, Je suis Heathen-Druide et je suis aller célébrer un blot et j’ai inclus le votre au Solitary Norse Rituel de mon ordre druidique (ADF A Druid Fellowship) et c’était super, je cherchais justement un blot simple pour l’inclure a nos rituels ou la liturgie est un peut longue. C’est vraiment ce que je cherchais. Merci beaucoup.

    Eikthyrnir (un Druide Nordique)

      • Eclair

      • 2 mois ago

      c’est génial merci beaucoup pour ton retour, savoir que cela a pu être utilisé dans ce contexte, je suis touchée, cela devait être magnifique

    • Eikthyrnir Odinson

    • 2 mois ago

    Merci a vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.