Chamanisme: Les instruments de musiques

Lors de ses pratiques, le chaman est souvent accompagné par des instruments de musique. Nous allons ici donner des exemples ainsi que la façon des les utiliser.

Si vous voulez en savoir plus sur les pratiques chamaniques, un article est dédié à ce sujet ici

Attention, cette liste n’est pas exhaustive et ces instruments ne sont pas utilisés par toutes les cultures et types de chamanisme. L’objectif est de vous proposer une vue globale des outils chamaniques. Suivant les cultures, il peut y avoir également des différences dans la façon de les utiliser.

Utilisations

Voyage chamanique

Les instruments de musique peuvent accompagner les voyages chamaniques. Ils sont alors utilisés de manière à produire un son répétitif pour aider le praticien à entrer dans un état de conscience modifiée.

Quelques minutes de tambour chamanique suffisent à produire une vague d’ondes alpha et thêta dans le cerveau pour atteindre cet état. Les ondes alpha sont en lien avec la méditation et la fréquence de résonance émise par le champ électromagnétique de la Terre. Les ondes thêta sont liées à la créativité, à une forte imagerie mentale et à des états extatiques.

Musicothérapie

La musicothérapie est l’utilisation de la musique ou du son dans une démarche de soin. C’est une thérapie à support non verbal utilisant le sonore, le musical. La musique est le médiateur dans la relation soignant/soigné. Les premières attestations professionnelles dans ce domaine, à l’état expérimental, datent du xxe siècle. Des utilisations bien plus anciennes ont cependant été trouvées, par exemple chez des peuples comme les grecs, les hébreux ou encore les Chinois.

Wikipédia

Dans certaines traditions chamaniques, comme les amérindiens, on utilise le son comme vecteur de soin depuis longtemps également. Dans ces traditions, l’importance du son est telle que le 5ème élément est le “son sacré”.

Purification

Les instruments de musique peuvent aussi être utilisés pour purifier un objet ou un lieu. Cela demande une très bonne connaissance de l’instrument ainsi qu’une oreille entraînée. Le praticien chamanique va utiliser son instrument pour émettre des sons et va ensuite se fier à son oreille et son ressenti pour sentir si l’objet à une résonance qui s’accorde avec le son émis. Si la résonance n’est pas bonne, il va ensuite continuer de produire des sons jusqu’à ce que cela s’améliore.

Accompagnement

Ces instruments peuvent bien sûr être utilisé pour faire de la musique ! Ils peuvent accompagner des chants, des danses, des rituels ou bien encore des cérémonies. Des méditations guidées peuvent aussi être accompagnés par ces instruments.

Instruments de musique

Tambour

Le tambour est un instrument très utilisé dans le chamanisme. Il est généralement fait de forme circulaire mais peut parfois être de forme triangulaire. Il peut être brut ou bien peint par le chaman. La peau utilisée est généralement celle d’un animal, ( voire de l’animal totem du chaman ) ou bien en matière végétale. Le tambour comporte à l’arrière, une poignée en corde, en forme de croix, pour pouvoir le tenir facilement d’une main.

Le tambour est utilisé principalement pour réaliser des voyages chamaniques. Les sonorités de basse fréquence répétitives comme celles produites par le tambour permettent au chaman d’entrer plus facilement en état de conscience modifiée. En effet, des tests scientifiques ont été réalisés prouvant que ce type d’onde favorise des états de consciences modifiées.

Dans certaines cultures, il est dit “que l’on chevauche le tambour” pour aller voyager dans le monde d’en haut. C’est pourquoi il est souvent peint avec des dessins d’animaux types chevaux, rennes ou élans dans ces cas-là.

Le chaman noue une relation profonde avec son tambour, car c’est son partenaire de pratique. Il est dit que le tambour a son propre esprit. Un chaman peut posséder plusieurs tambours, chacun ayant une spécificité propre. Par exemple, un chaman peut posséder un tambour pour voyager dans le monde d’en haut et un tambour pour voyager dans le monde d’en bas. Nous développerons ces concepts dans un autre article.

Il n’est cependant pas nécessaire de posséder plusieurs tambours pour pouvoir effectuer les différentes pratiques chamaniques.

Hochet

Dans certaines cultures, le chaman peut également utiliser un hochet ( aussi appelé “Machikoue”). C’est un instrument comportant un manche relié à une partie sphérique, contenant des graines, des perles ou des petits cailloux. La partie sphérique peut être faite de cuir ou bien de bois.

Les hochets peuvent être sans décoration, ou bien peints ou gravés. Ils peuvent également être agrémentés de plumes, de lanières de cuirs ou de tissus. Parfois, ils peuvent même représenter une forme plus précise (comme un animal). Dans ce cas, ils sont utilisés en fonction de ce qu’il représente. Par exemple, un hochet en forme d’ours dans le cas d’une cérémonie impliquant la puissance physique.

L’agitation du hochet de manière répétitive et assez rapide permet également au chaman d’atteindre des états modifiées de conscience.

De nos jours, les hochets sont des jouets que l’on donne aux jeunes enfants afin d’expérimenter le son et le rythme. Il est intéressant de noter que cela vient d’anciennes traditions, pour lesquelles le hochet éloignait les mauvais esprits de l’enfant.

Autres instruments

La voix

Premier instrument de musique du monde ! Il est possible pour certains chamanes de soigner des personnes en utilisant uniquement la voix. Il peut effectuer un scan du corps en utilisant différentes hauteurs de notes. Les chakras ayant des correspondances avec des sons particuliers, ceux-ci peuvent être soignés à l’aide de musicothérapie.

La flûte

Utilisée par certains chamans, notamment dans les cultures amérindiennes. Elle sert surtout à la méditation. Elles sont jouées dans la nature, mais aussi au cours des cérémonies des indiens d’Amérique du Nord. La flûte comporte traditionnellement 5 trous, selon la tradition Cherokee.

La guimbarde

Instrument constitué d’une lamelle en métal flexible, de bambou ou de roseau attaché à un cadre. La lamelle est placée dans la bouche du joueur est tapée avec le doigt pour produire une note. Cet instrument a été retrouvée sur tous les continents et a été utilisé par les chamans dans certains endroits.

Le bol de chant ou “singing bowl”

Originaire de chine, il consiste en une cloche inversée en métal, en forme de bol. On peut soit frapper le bord du bol ou bien produire un son continu en frottant la paroi extérieure du bol avec un bâton. Cet instrument est devenu populaire suite à son utilisation en musicothérapie.

Pour conclure, les instruments de musiques sont des outils importants pour le chaman, ils permettent d’accéder à cet état de conscience modifié sans passer par des plantes hallucinogènes. Si vous avez envie de commencer, vous pouvez trouver des bandes sons prévues pour effectuer des voyages chamaniques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.