sabbat samhain

Je vous propose un rituel pour Samhain, intersaison entre l’automne et l’hiver, souvent célébré le 31 octobre. On l’appel le nouvel an des sorcières, c’est le moment où le voile est au plus fin avec les autres mondes. Les feuilles sont tombées des arbres, le ciel devient gris et le froid s’installe. C’est le moment de l’année où la terre se meurt et se met en sommeil. Chaque année, le 31 octobre, le sabbat que nous appelons Samhain nous donne l’occasion de célébrer une fois de plus le cycle de la mort et de la renaissance. Pour de nombreuses traditions païennes, Samhain est le moment de renouer avec nos ancêtres et d’honorer ceux qui sont morts.

Si vous voulez en savoir plus sur Samhain rendez-vous par ici

Rituel en live :

C’est un rituel que je vais réalisé en live, pour le 31 octobre 2021, où je ferais toutes les étapes d’un rituel, je propose ici uniquement la trame du coeur du rituel. Pour en savoir plus, cliquez ici

Mes conseils :

Pensez à créer votre espace sacré, vous protéger si vous souhaitez le faire. Adaptez également en fonction de vos croyances et traditions.

Pensez que chaque étape doit être accompagnée d’une implication du corps, de vos ressentis, de visualisation

Outils nécessaires :

  • choisir une plante à déposer sur votre autel qui rappelle les ancêtres (je vais pour ma part utiliser du laurier
  • une bougie
  • une ficelle ou un ruban

Coeur du rituel

Dirigé vers l’Ouest, les bras ouverts, paume vers le ciel :

Samhain est là, la terre est maintenant froide, nous célébrons le cycle de la mort et de la renaissance.

les lignes entre les mondes sont minces et fragiles nous parlons ce soir à ceux qui traversent le voile,

Alors que le soleil se couche, loin à l’ouest, mes ancêtres veillent sur moi pendant que je me repose.

Ils me gardent en sécurité et sans peur, la nuit de Samhain, le nouvel an des sorcières.

Pendant que vous dites ces phrases faire du bruit : taper des mains, ou des pieds, activer une cloche, hochet, tambour, … :

C’est la nuit où la passerelle entre notre monde et celui des esprits est le plus mince.

Ainsi, ce soir j’honore mes ancêtres.

Esprits de mes pères et mères, je vous appelle, et vous invite à vous joindre à moi pour cette nuit.

Vous veillez toujours sur moi, me protégeant et me guidant, et ce soir je vous remercie.

Votre sang coule dans mes veines, Votre esprit est dans mon coeur, Vos souvenirs sont dans mon âme.

Avec le don du souvenir, Je me souviens de vous tous.

Vous êtes morts mais jamais oubliés, et vous vivez en moi, et dans ceux qui viendront.

Déposer la plante sur l’autel et dire :

Cette plante est pour le souvenir,

tourner dans le sens inverse des aiguilles d’une montre

et ce soir, nous nous souvenons de ceux qui ont

ont vécu et sont morts avant nous, ceux qui ont traversé le voile,

ceux qui ne sont plus avec nous.

Nous nous souviendrons.

Dirigé vers l’Ouest, paume des mains vers la terre :

La récolte est terminée, La terre s’est refroidie,

Les dieux de la mort s’attardent sur nous, gardant un oeil vigilant sur les vivants.

Ils attendent, patiemment, car l’éternité leur appartient.

Je te salue, Anubis ! Ô toi gardien du royaume des morts.

Je te salue, Déméter ! O mère des ténèbres, Que ton chagrin soit apaisé

Je te salue, Hécate ! O gardienne de la porte, entre ce monde et le monde souterrain.

Je te salue, Freya ! O gardienne de ceux qui tombent au combat. Garde avec toi les âmes de mes ancêtres.

Levez les bras au ciel

Je vous salue, ô dieux et déesses, ceux d’entre vous qui gardent le monde souterrain

et guident les morts dans leur dernier voyage.

En ces temps de froid et de ténèbres, je vous honore

Tournez-vous vers le nord, et dites :

Le nord où tout est froid et la terre est silencieuse et sombre.

Esprits de la terre, nous vous accueillons, sachant que vous nous envelopperez dans la mort.

Tournez-vous vers l’est, et dites :

L’est est une terre de nouveaux commencements,

l’endroit où le souffle commence.

Esprits de l’air, nous vous appelons,

sachant que vous serez avec nous lorsque nous quitterons la vie.

Tournez-vous vers le sud, en disant :

Le sud est une terre de soleil et de feu,

et vos flammes nous guident à travers les cycles de la vie.

Esprits du feu, nous vous accueillons,

sachant que vous nous transformerez dans la mort.

Enfin, tournez-vous vers l’ouest, et dites :

L’ouest est un lieu de rivières souterraines,

et la mer est une marée sans fin qui roule.

Esprits de l’eau, nous vous accueillons,

sachant que vous nous porterez

à travers les flux et reflux de notre vie.

La roue de l’année tourne une fois de plus,

et nous entrons dans l’obscurité.

Allumez la bougie, en disant :

A la fin de cette obscurité vient la lumière.

Et quand elle arrivera, nous ferons la fête une fois de plus.

Prendre ruban ou ficelle faire noeud :

Un noeud pour la vie, un noeud pour la mort,

Un noeud pour pour la renaissance.

Relier les deux extrémités de la ficelle et faire un noeud :

Nous relions les extrémités

en nous souvenant du cycle perpétuel 

Temps de recueillement

Clôture :

Esprits, invités de l’au-delà, le moment est venu. Nous vous avons honorés et célébrés vos noms, même si nous ne vous avons pas connus dans la vie. Il est maintenant temps pour vous de passer. Retournez là où vous devez être. Retournez-y, en sachant que cette nuit, vous avez été honorés et commémorés. Vous ne serez plus jamais oublié, et nous vous honorerons de nos souvenirs. Adieu, reposez en paix, et que les prochaines étapes de votre voyage soient dignes de vous.

Clôture du rituel, défaire l’espace, remerciez

JOYEUX SAMHAIN !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.