winter night

Tout les 31 octobre, de nombreux.ses païen.nes célèbrent l’intersaison entre l’automne et l’hiver, le sabbat de Samhain. De mon côté, dans le grand nord suédois, nous célébrons à cette même période les Winternights : les nuits de l’hiver. Un moment tr`ss important du cycle que j’avais envie de vous partager.

Cette fête marque le début de l’hiver, oui fin octobre c’est pour nous le début de l’hiver et pas le milieu de l’automne. Il faut savoir que ici, d’un point de vue météo, on observe un automne et un printemps extrêmement rapide, 3 semaines environ, un été qui dure environ 2 mois et le reste du temps, c’est l’hiver. Nous n’abordons pas les saisons de la même manière, même si cela ne change pas le cycle de la terre par rapport au soleil, et donc les équinoxes et les solstices. Mais ne vous inquiétez pas on a aussi nos célébrations d’automne ! Pour vous aider à comprendre, au moment où j’écris ces lignes nous sommes aux alentours du 20 octobre : il y a 30 cm de neige, la nuit commence à 17h, les températures sont négatives et ce n’est que le début, car au coeur de l’hiver on peut avoir 2 mètres neige et du -30 degrés, sans une minute de soleil. Bienvenue en Laponie !

Avec le froid et l’obscurité qui s’installent, on considère que c’est la période où l’invisible prend possession des terres, que le pouvoir de l’obscurité se révèle, que les mystères de la mort peuvent être percés. C’est pourquoi des rites sacrificielles, avec offrandes, sont organisés pour honorer, montrer notre respect, demander de l’aide, nous protéger. Il ne s’agit donc pas de considérer que ce sont de mauvaises énergies, seulement des énergies obscures et puissantes.

Ces rites pour moi rappelle l’essence même du paganisme : célébrer le cycle. honorer la vie et la mort, respecter la communauté visible et invisible.

On a pu constater que les grands jours de sacrifices (blót, qui constituent une grande partie des rites nordiques) avaient lieu 28 jours après un solstice ou un équinoxe, et donc la date bouge chaque année. Mais pour simplifier les choses, aujourd’hui il est convenue que les winternights se passent fin octobre et durent 3 jours.

On note trois célébrations dans les survivances du paganisme nordique, qui sont très importantes : le solstice d’hiver, le solstice d’été et les winternights. Comme souvent, on a peu de traces de ce à quoi pouvez ressembler ces célébrations. Mais nous connaissons quelques grands éléments nous permettant de reconstituer le rite. On a des traces de Winternights notamment dans les sagas nordiques, il est précisé que l’on honore à cette période les dieux Freyr (seigneur des Elfes) et Odin ainsi que les Elfes et les Dises (associées au destin et la mort). Les Elfes et les Dises étant souvent au centre de cette célébration. Si ce n’est que très peu évoqué pour cette période, c’est aussi un moment pour moi pour célébrer la déesse des mondes souterrains, des morts : Hel.

Enfin, on retrouve les ancêtres qui font partis intégrantes de toutes les célébrations, ils ont un rôle central en paganisme nordique. Les païens du Nord croyaient généralement que les parents morts avaient le pouvoir d’influencer la fortune ou les malheurs des vivants. Cela avait un rôle sociétal, on renforçait ainsi les liens familiaux, la loyauté, et c’était aussi l’occasion de partager des exploits épiques de nos ancêtres pour inspirer la nouvelle génération. Vénérer ses ancêtres, leur faire des offrandes, c’est aussi un moyen de s’assurer la bonne fortune de la lignée familiale.

Le rituel Álfablót

Les elfes sont en fait étroitement associés aux ancêtres dans la tradition nordique.

Ils étaient honorés en tant qu’esprits des ancêtres morts et vénérés comme faisant partie de la force vitale de la famille. Ainsi, cette célébration se concentre sur les liens d’amour, d’affection que les gens ressentent pour les membres de la famille qui sont déjà morts. Cette célébration ne vise pas seulement à honorer les ancêtres, mais aussi toutes sortes d’autres esprits, tels que les Elfes et les Landvaettir (esprits de la terre). Les Elfes sont considérés comme des esprits étroitement liés à la fertilité de la terre mais aussi en contact avec les morts. Ils sont une source de pouvoir spirituel et grâce à eux, les gens peuvent communiquer avec les morts et les dieux.

Ainsi, cette célébration permet aussi d’aider à entrer en contact avec les esprits locaux, de notre environnement proche, et de commencer à établir avec eux une relation de confiance, de respect et de soutien mutuels.

Álfablót – qui signifie littéralement ” Sang des Elfes ” – était organisé dans chaque maison, pour les esprits locaux et les âmes des ancêtres décédés – et excluait explicitement les étrangers. Les gens faisaient des offrandes de nourriture et de boisson, en particulier des pommes, qui sont associées au royaume des morts, mais aussi de la nourriture en général, de la viande et de l’hydromel. Des prières, des chants, un moment de recueillement, de partage, de demande, de divination.

Comment je célèbre les winternights ?

  • Pour ma part, c’est le moment où je fais des offrandes de cueillettes sauvages, de vodka, à mes ancêtres et aux esprits du lieu. J’ai un autel qui est consacré à eux. J’en profite pour le nettoyer, rajouter des éléments, faire une création que je dépose également sur cet autel
  • Je fais des prières et un blòt (rite de libation nordique)
  • Je fais également des rituels autour de ma cheminée qui est pour moi le centre du foyer, la connexion aux ancêtres et esprits du lieu
  • C’est aussi une bonne occasion de faire mes travaux divinatoire avec les runes, je me relie aux Dises en état de conscience modifié, je fais mes demandes.
  • C’est un bon moment pour fabriquer des runes, les consacrer (je vous explique comment dans ma formation sur les runes à découvrir ici)

J’espère que ce tour d’horizon vous aura plu, bel automne, bel hiver, que le cycle continue de tourner

Magiquement vôtre, Marie

La version Audio de cet article :

Les winternights ❄️ rites du Nord
Envie d’aller plus loin ?
Rendez-vous sur la plateforme en ligne Magie saisonnière !
Pour une pratique magique et spirituelle accessible à tous, avec du sens et de la puissance !
  • Tous les mois, des supports de découverte et d’approfondissement exclusifs spécialement créés pour vous accompagner dans le cycle de la lune et des saisons.
  • 3 paliers de pratique à découvrir, vous proposant des outils, des rituels, des méditations, des cours, l’accès à un serveur de discussion, …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.