structure_header

Mabon, temps de récolte et célébration 

Je suis très heureuse d’écrire enfin un article ici ! Il fallait le bon sujet, le bon moment et quoi de mieux que de célébrer Mabon ensemble ? Il se trouve, si vous ne le savez pas, que je suis intervenue auprès de Mystic Moon le temps d’une retraite spirituelle et sorcière autour de la période de Mabon l’année dernière. Nous étions une petite brochette d’apprenties sorcières de tout âge avec des pratiques éclectiques et nous avons passé une semaine clairement magique dans un lieu qui l’était tout autant !  Pour terminer cette retraite, nous avons donc célébré ce généreux sabbat avec un rituel et une bonne dose de cuisine occulte ou comme j’aime l’appeler : la magie des fourneaux !

Aujourd’hui donc, empreinte de nostalgie, j’ai ressorti mes carnets griffonnés pendant la retraite pour te partager la recette que nous avons préparé ensemble. 

La cuisine magique n’est pas la cuisine de tous les jours, c’est un acte fait en conscience, où les outils du quotidien deviennent des alliés magiques. En sorcellerie et magie je fais souvent ce qu’on appelle de l’animisme ( la croyance qu’un esprit vit dans toute chose qui nous entoure, même la souris d’ordinateur ! ) et lorsque je passe ma cuisine en mode sorcière, je ne rachète pas tout le matériel dont j’ai besoin pour le consacrer, d’une part, car je n’ai pas assez de place, mais aussi parce que cela serait très contraignant ! En général je prends le temps de rassembler mes ustensiles (couteaux, spatules, planche à découpé, torchons, etc) et pendant quelques minutes je médite en les touchant, en leur faisant part de mes intentions pour le repas à venir. Je leur parle (l’animisme, vous vous souvenez ?) en leur expliquant leur rôle dans le déroulement de ce sortilège et en leur signifiant bien qu’une fois leur rôle terminé, ils pourront se rendormir et passer à nouveau en mode quotidien ! Lorsque je fais cette étape, je pense souvent à la vaisselle animée dans la Belle et la Bête, pour vous donner une idée. 

Ragoût de Mabon – la recette
Je suis une fan de ragoût en magie des fourneaux : ça cuit lentement, le temps de laisser mijoter les intentions et c’est souvent peu cher. J’adapte en général les doses des différents ingrédients en fonction de l’intention et de l’objectif. Ici, je souhaitais remercier la terre de ses nombreux fruits et la lumière qui nous a accompagné jusqu’ici. L’idée est aussi de développer ses aptitudes magiques tout en consolidant sa protection. 
Ingrédients

  • 2L de Guinness
  • 9 carottes 
  • 3 poireaux
  • 3 oignons
  • 1 kg de pomme de terre
  • 1 courge
  • 5 gousses d’ail
  • 1 navet
  • 1 L bouillon de légumes

Attention, cuisine magique n’est pas la même chose que la cuisine du quotidien : les ingrédients sont choisis avant tout pour leurs correspondances et propriétés magiques et non pour le plaisir gustatif, bien que ce critère rentre en compte bien-sûr.  Personnellement, je déconseille vivement l’utilisation de viande dans la cuisine magique parce que c’est une énergie qui représente la souffrance et la mort. La viande est souvent utilisée en magie dite noire justement pour cette raison. 

Beaucoup de légumes à la fois sous terre et au-dessus, pour représenter le basculement créé par l’équinoxe. La courge et le navet nous rappellent que Samhain approche et que l’ombre gagne du terrain. Vous pouvez aussi ajouter des feuilles de laurier par exemple, sur lesquelles vous pouvez graver à l’aide d’une pointe de couteau de cuisine une intention ou un mot.  Je réserve les clous de girofle en général pour la période de Samhain et Yule mais sentez vous libre d’ajouter ce qui fait sens magiquement pour vous ! En général je me sers du livre la Cuisine Wiccane de Scott Cunningham pour les correspondances de mes recettes. 


Carottes : Mars – Feu 

Excellent pour surmonter la peur de l’impuissance en magie (cette petite voix qui te chuchote que tu n’es pas assez bien pour faire les choses, l’entends-tu parfois ?) On dit que les carottes rendent la vue plus aiguisée et prend aussi soin du coeur, de ta nature profonde. 


Oignons : Mars – Feu 

Un allié lorsqu’il s’agit de protection : il est fait de tant de couches que son coeur est difficile à atteindre, c’est pourquoi on dit qu’il stimule l’armure psychique du corps. 


Poireaux : Mars – Feu  

Protection du corps terrestre : il a ses racines profondément ancrées dans le sol et les feuilles pointées avec force vers le haut, un bel exemple d’équilibre spirituel et physique. 


Pomme de terre : Lune – Terre

Protection et compassion, mais aussi humilité et partage.

Courge : Soleil – Feu

Travail sur l’énergie et la spiritualité. Augmente la conscience de la réalité non physique qui nous entoure (c’est pour cela qu’on conseille aussi d’en manger vers Samhain pour développer ses capacités et sensibilités au monde se trouvant de l’autre côté du voile). 


Ail : Mars – Feu 

Stimule la santé et renforce la protection. On l’utilise en magie et dans cette recette comme un coup de fouet (ou un coup de pied aux fesses !) que l’on se met soi-même pour empêcher la fainéantise et les fausses excuses qui pourraient faire leur nid dans notre esprit. C’est une sorte de vermifuge au doute et un concentré de vitamines pour passer à l’action.


Navet :  Soleil – Terre

Relié à la courge et à la pomme de terre premiers pas vers Samhain

Bière : Mars – Feu 

Purification de l’esprit (quand bu avec parcimonie ou lorsque cuite pour retirer l’alcool), du corps et de l’âme. Ici, elle symbolise la célébration et la purification du lien entre le ciel et la terre. 


Huile d’olive : Soleil – Air

Dans le monde Antique, l’huile d’olive était très en vogue en Grèce et cela l’a beaucoup fragilisé : tous les fermiers en sentant le filon se sont mis quasi exclusivement à cultiver des oliviers, si bien que tout le reste de l’alimentation devait être importé, rendant la Grèce dépendante de ressources extérieures pour s’alimenter. L’huile dans ce plat nous invite à ne pas nous précipiter plus que de raison, à écouter notre instinct, mais aussi à lui apporter un soupçon de discipline pour ne pas rendre fragile notre spiritualité. 

Merci à vous d’avoir été assez courageux.ses pour me lire jusqu’ici et merci aux participantes de m’avoir partagé leurs photos en vue de l’article que vous venez de lire. Je vous mets en bonus un nouveau format de ma chaîne youtube où je vous propose d’étudier avec moi pendant une heure au son d’une playlist… Devinez ce que j’ai préparé durant la première partie de la vidéo ? Prenez soin de vous, Lisbeth 

[ Study with a witch ] - Piano playlist

1 commentaire

    • Caroline Brun

    • 2 semaines ago

    C’est passionnant ! Merci infiniment 🔥

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.