Les légendes du premier chaman

Alix

Je vais vous partager ma lecture du livre “Les légendes du premier chaman”, de Olivier Perpère “Ozegan” 

Ce livre m’a été envoyé par les éditions Trédaniel. Un grand merci à eux pour cette découverte poétique !

Avant de vous partager ce que j’en ai lu et pensé, voici la dernière de couverture :

Issues de l’écume des vagues et du feu des étoiles, issues de tout et de rien, issues du génie des conteurs et des poètes, voici les légendes extraordinaires du premier chamane.

Regroupées en quatre parties – Contes de l’aigle, Contes du coyote, Contes du bison et Contes de l’ours – ces légendes du monde entier nous apprennent la naissance des premiers chamanes, leurs voyages dans le monde des esprits, leurs transformations en différents animaux, leur cosmogonie, leurs instruments et le pouvoir de leurs rêves…

L’auteur a recueilli un trésor de contes grâce à ses différentes rencontres avec des conteurs traditionnels amérindiens et africains, des guérisseurs, des hommes et des femmes-médecine, ainsi qu’avec des chamanes. Il nous le livre pour la première fois dans cet ouvrage.

Prix de 23 euros. Vous pouvez le retrouver ici

Je vous partage également le Sommaire qui donne une bonne idée de ce que l’on va pouvoir y retrouver :

  • Prologue
  • Les contes de l’Aigle
  • Les contes du Coyote
  • Les contes de l’Ours
  • Les contes du Bison
  • Epilogue

Structure du livre :

Ce livre commence par une histoire sur la création, par l’Esprit Créateur, du monde et des 4 animaux du livre: Aigle Coyote Ours et Bison. Le livre est ensuite structuré par une lutte de pouvoir entre les animaux. Chaque animal prend le bâton de parole et narre des contes pour montrer que c’est lui qui mérite le pouvoir. Une fois que chaque animal s’est exprimé, l’Esprit Créateur clôt la dispute de manière pacifique et équitable.

“Émerveillé par sa propre création, Kitchi Manitou regardait avec l’œil bienveillant d’un grand-père ses quatre petits-enfants découvrir la Terre. Au début, les premiers animaux ont dansé et joué ensemble, mais, bien vite, ils se sont disputé le pouvoir. Chacun voulait savoir qui était le plus important et le plus méritant pour être le chef. Ils se sont assis en cercle et se sont passés, à tour de rôle, le bâton de parole”

Ma lecture :

J’ai toujours apprécié les contes. C’est un formidable moyen de transmettre des notions ancestrales, ainsi que des valeurs. Cet ouvrage d’environ 350 pages m’a apporté beaucoup de contes très intéressants, provenant de cultures différentes de la mienne.

Ce recueil est agrémenté de magnifiques illustrations par Yves Truchard.

J’ai apprécié que les genres des personnages soient plutôt en équilibre, contrairement à une grande partie des contes occidentaux que j’ai lu, on l’on se retrouve souvent avec un homme devant sauver une femme etc… Ici, les divinités ainsi que le/la protagoniste peuvent être autant masculines que féminines.

Même si le livre est structuré sur 4 animaux de pouvoir provenant de cultures amérindiennes, les contes présents proviennent aussi de différentes cultures autour du monde : sibériennes, mongoles, australiennes, sud-américaines … 

D’un point de vue très personnel : 

J’ai beaucoup apprécié le fait de lires des contes qui traitent de même sujets, mais qui étant abordés par différentes cultures, racontent une autre version possible. C’est le cas pour l’histoire du premier chaman, du premier tambour, de l’attrape-rêve…

Ce livre, facile d’accès, peut être lu par tous et chacun pourra y trouver des récits poétiques à son goût. Je recommande cette lecture pour tous les amateurs de conte !
Cela m’a donné envie de creuser ce sujet c’est pourquoi je vous ai écrit un article sur le sujet à retrouver ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.